Documents
de référence
Recherche dans les archives
   
  • Oumar Mariko prône la constitution d’un pôle de gauche solide au Mali
  • Rassembler sur les bases d’une démocratie participative

Gaza : le gaz dans le viseur

La guerre pour le gaz se poursuit. Après avoir attaqué la Syrie et s’être partagé son gaz avant de l’avoir conquise, les Occidentaux ont attaqué l’Irak par l’entremise de l’Émirat islamique de manière à couper le pipe-line Iran-Syrie. Maintenant, ils détruisent le Hamas qui, bien qu’allié de Washington comme les autres branches des Frères musulmans, s’oppose au pillage du gaz palestinien.


vol MH 17 de la Malaysia Airlines – Message de Condoléances

Le Président du Parti SADI
A Son Excellence, monsieur Maarten Adriaan Brouwer
Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas en République du Mali

Excellence, monsieur l’Ambassadeur,
C’est avec une profonde émotion et une très grande tristesse que notre Parti a appris le tragique accident du vol MH 17 de la Malaysia Airlines, survenu le 17 juillet 2014 dans la région de Donetsk à l’est de l’Ukraine avec 298 personnes à bord dont 193 ressortissants de votre pays, 29 malaisiens, 27 australiens, 12 indonésiens, 9 britanniques, 4 allemands, 4 belges, 3 philippins et 1 canadien.


Le Parti SADI condamne fermement les crimes de masse perpétrés par l’armée israélienne contre les palestiniens et dénonce l’hypocrisie de la communauté internationale.

Depuis le déclenchement de l’opération militaire contre la bande de gaza par l’armée israélienne baptisée « bordure protectrice », en représailles à des tirs de roquette par les combattants du Hamas, le bilan des victimes civiles ne cessent de s’alourdir : les organisations humanitaires annoncent plusieurs centaines de victimes essentiellement des enfants, des femmes et des personnes âgées.


Podcast – Déclaration de Rokia Sanogo sur La voix de l’Amérique (Bambara)

Play


Le parti Sadi propose de réduire le train de vie de l’État et des Institutions de la République

Sortie de crise au Mali et mise en place d’une armée professionnelle : Le parti Sadi propose de réduire le train de vie de l’État et des Institutions de la République.
Le parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (Sadi), a animé hier jeudi 05 juin 2014, une conférence de presse au Centre International de Conférence de Bamako (Cicb) pour livrer sa vision sur la situation à Kidal et faire une proposition de sortie de crise.


Déclaration du MP22 – Visite du 1er ministre et défaite de l’armée malienne à Kidal : Démission immédiate du ministre de la Défense !

Visite du 1er ministre et défaite de l’armée malienne à Kidal :
Démission immédiate du ministre de la Défense !
La visite du premier ministre Moussa Mara à Kidal les 16 et 17 mai 2014 a constitué un tournant qui a ouvert les yeux aux maliennes et maliens sur les agissements de Serval et la Minusma et sur les véritables objectifs de la France. Loin des missions officielles proclamées de « sécuriser » , « stabiliser le Mali » et le conduire à une « paix durable », nous avons vu Serval et la Minusma se conduire en véritables belligérants menant activement et passivement la guerre aux côtés du Mnla clairement coalisé avec le MAA, le HCUA, Ansardine, le Mujao et Aqmi.


Déclaration du Parti SADI suite aux évènements du 21 mai 2014 à Kidal

Le Bureau Politique du Parti Solidarité Africaine pour le Démocratie et l’Indépendance (SADI) a appris avec amertume les évènements survenus à Kidal le 21 mai 2014. Les affrontements entre les forces armées et de sécurité du Mali et les groupes armés occupants les régions du nord ont entrainé des pertes en vies humaines et de nombreux blessés. Le Parti SADI face à cette grave situation


Déclaration du Parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI) suite aux évènements survenus à Kidal les 17 et 18 mai 2017

Le 17 mai 2014 le MNLA et ses alliés ont perpétré une agression criminelle contre la délégation conduite par le Premier Ministre Moussa Mara et les représentants de l’Etat à Kidal. Les groupes armés avaient minutieusement préparé cette attaque des semaines durant.