Documents
de référence
Recherche dans les archives
   

Des soldats français en renfort dans la zone d’enlèvement des deux Français

Des soldats français patrouillaient vendredi aux côtés de l’armée malienne dans la région d’Hombori (nord du Mali) où ont été enlevés deux Français dans la nuit de mercredi à jeudi, a constaté un journaliste de l’AFP.

Ces soldats ont été dépêchés de Sévaré, près de Mopti, non loin d’Hombori, où ils forment habituellement des soldats d’élite de l’armée malienne. Le journaliste de l’AFP en a vu une dizaine à proximité d’Hombori.Militaires maliens et français ont été envoyés dans cette zone pour tenter de retrouver la trace des ravisseurs de deux ressortissants français, ravisseurs qui sont soupçonnés d’appartenir à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Plus de 24 heures après, Aqmi n’avait cependant toujours pas revendiqué ces enlèvements.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, sept hommes armés ont enlevé à l’hôtel « Le Dombia » de Hombori, située entre Mopti et Gao, ces deux Français, présentés comme des géologues, qui travaillaient pour une cimenterie de la région, selon des sources policière, sécuritaire et municipale maliennes.

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a confirmé les enlèvements, « dans des conditions que nous ne connaissons pas encore très bien ». « Nous sommes en train de rassembler les informations » au sujet des deux hommes, a-t-il dit.

Lire l’article sur lepoint.fr : Mali : Des soldats français en renfort dans la zone d’enlèvement des deux Français

Laisser un commentaire