Documents
de référence
Recherche dans les archives
   

Articles avec le tag ‘politiique’

Couplage référendum-élection présidentielle : Une ruse d’ATT pour rester maître du jeu

La décision prise par le régime de coupler le référendum constitutionnel avec l’élection présidentielle le 29 avril prochain, sous prétexte d’économie budgétaire, ne cache t- elle pas une ruse d’ATT de rester maître du jeu jusqu’au bout ? L’homme est suffisamment intelligent pour partir sans influencer le choix de son successeur. Aussi, comme tous les autres candidats, il descendra dans l’arène pour défendre ce vote utile au profit de son successeur. Il urge pour tous les démocrates de se mobiliser maintenant pour empêcher l’instauration d’une dynastie des relayeurs en barrant la route au couplage référendum-présidentielle. Lire la suite de cette entrée »

Mali : le PDES d’Amadou Toumani Touré en crise

La crise s’installe au sein du Parti pour le développement économique et solidaire (PDES), le parti des partisans du premier cercle du président malien. La raison ? La présidentielle malienne de fin avril 2012 et la décision du numéro deux du PDES de créer sa structure politique.

C’est la décision du premier vice-président du PDES Monsieur Jeamille Bittar, de créer une association politique, en dehors des structures du parti qui a mis le feu aux poudres. Surpris par sa décision, ses camarades le convoquent pour qu’il s’explique. Il refuse de se présenter, la crise éclate. L’enjeu c’est la présidentielle malienne de 2012.[...]

Lire l’article sur rfi.fr : Mali : le PDES d’Amadou Toumani Touré en crise

Déclaration de la Jeunesse du SADI

Dans une déclaration sur la situation politique et socio-économique du Mali, le mouvement de la jeunesse de la Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (Sadi) regrette le départ du Rpm et du Parena de l’opposition.

Le 17 juillet dernier, la direction nationale du Mouvement de  la Jeunesse SADI a fait une déclaration sur la situation politique et socio-économique du Mali. Dans la déclaration signée par le commissaire principal, Amadou Lamine Diallo,  les jeunes du parti de Dr Oumar Mariko dénoncent la liquidation de l’école malienne, le manque d’emplois pour les jeunes ruraux et urbains, le bradage pur et simple de nos sociétés et entreprises d’Etat, le népotisme, les licenciements arbitraires, la corruption, le traitement inhumain infligé aux immigrés maliens, l’accaparement des terres, la spéculation foncière, la falsification de certaines parties de notre histoire en faveur d’une minorité, la vie chère, …Face à toutes ces dérives actuelles, ils appellent à la création d’un ‘’front de résistance contre le capitalisme qui ne cesse de nous maintenir dans la misère, l’ignorance et la maladie.’’

‘’La Jeunesse SADI félicite les camarades députés SADI d’être restés constants dans la défense des idéaux du parti et d’être les seules porte- parole du peuple du Mali à l’Assemblée Nationale.’’, peut-on lire dans la déclaration. Selon eux, les partis RPM et PARENA ont décliné la déclaration de politique de l’opposition pour soutenir l’action gouvernementale de Amadou Toumani Touré. « Nous regrettons cette volte-face brusque mettant  fin à une alliance si prometteuse.

Il ne stoppera point la marche en avant de la lutte contre la politique générale du gouvernement d’ATT, encore moins la résistance du parti SADI  et du peuple du Mali », argumentent les fantassins d’Oumar Mariko qui réaffirment leur détermination et leur disponibilité à soutenir sans relâche les actions et mots d’ordre de leur parti.

Dr. Oumar  Etienne Fakaba SISSOKO